skip to main content
TFRI News | June 09, 2021

Le Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir donne un coup d’accélérateur à son plan relatif à la médecine de précision en signant un accord de contribution avec Santé Canada

Vancouver (C.-B.) – Le gouvernement du Canada et l’Institut de recherche Terry Fox (IRTF) ont signé un accord de contribution qui pave la voie au Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir pour qu’il entreprenne ses activités.

« C’est un moment excitant dans l’histoire de la recherche sur le cancer au Canada. Cet accord de contribution conclu avec Santé Canada marque le début d’un nouveau chapitre dans notre effort collectif pour éradiquer le cancer en collaborant, inspiré par Terry Fox qui rêvait, il y a plus de 40 ans, de vaincre le cancer grâce à la recherche, explique le Dr Victor Ling, président et directeur scientifique de l’IRTF. Ce financement appuie le travail de l’IRTF et de nos partenaires, y compris ceux que nous considérons aujourd’hui comme les centres fondateurs et nos premiers membres désignés. Nous commençons à mettre les données, les ressources et les connaissances en commun afin d’améliorer les résultats pour les patients grâce à la médecine de précision. »

Les centres désignés sont le consortium contre le cancer de Colombie-Britannique (mené par Cancer C.-B.), le consortium contre le cancer Princess Margaret (mené par le centre Princess Margaret) et le consortium québécois contre le cancer, qui réunit les hôpitaux et instituts affiliés à l’Université McGill et à l’Université de Montréal.

« Les Canadiennes et les Canadiens n’ont pas oublié le courage de Terry Fox et son combat contre le cancer. Son héritage se perpétue à l’Institut de recherche Terry Fox, qui accomplit un travail important pour mettre fin à cette maladie. Notre partenariat permettra à l’IRTF de réunir les esprits les plus brillants qui poursuivent la lutte – ce qui profitera à toute la population canadienne, » dit L’honourable Patty Hajdu, ministre de la Santé.

Les centres désignés sont ceux qui ont démontré leur capacité à collaborer et à respecter, au plus haut niveau, les principales exigences opérationnelles imposées aux membres du Réseau en matière de sûreté, sécurité et formation et sur les plans clinique, scientifique et technique. Ils pourront promouvoir leur appartenance au Réseau, démontrant ainsi leur dévouement et leur engagement à travailler ensemble pour réaliser la vision de Terry, à savoir trouver des remèdes au cancer par la recherche.

Pour procéder à cette désignation, l’Institut de recherche Terry Fox a mis sur pied un comité international composé d’experts en recherche sur le cancer. Ce comité a examiné les plans que les centres ont soumis et dans lesquels ils expliquent quelle sera leur contribution au Réseau, le parallèle entre le Réseau et leurs priorités institutionnelles et la façon dont ils comptent travailler avec les institutions partenaires. Le comité a tenu compte dans son évaluation de l’impact que ce réseau pancanadien novateur aura au pays et à l’étranger.

« La vision du Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir est impressionnante, c’est un excellent début. Je suis convaincu que la grande qualité des centres canadiens qui participent à cette initiative et leur esprit de collaboration permettront de surmonter toutes les difficultés à venir, déclare le président du comité d’examen, le Dr Emile Voest, professeur d’oncologie médicale à l’Institut néerlandais du cancer d’Amsterdam et directeur de Cancer Core Europe. Ensemble, vous créez un réseau qui sera profitable pour l’ensemble du Canada et, par conséquent, pour chaque personne atteinte de cancer au pays. »

Les partenaires du Réseau souhaitent travailler ensemble pour parvenir à injecter jusqu’à 150 millions de dollars dans l’initiative, soit une somme équivalente à celle qui sera disponible au cours des cinq prochaines années en vertu de l’accord de contribution conclu avec Santé Canada. Une pleine contribution de contrepartie signifierait 300 millions de dollars de nouveaux fonds pour soutenir la recherche en oncologie au Canada.

On s’attend à ce que les centres d’oncologie de l’Atlantique et des Prairies demandent à joindre le réseau pancanadien du Marathon de l’espoir à la prochaine ronde de désignation. Chaque région réalise en ce moment des études de projets pilotes qui démontrent qu’elle est prête à adhérer au Réseau et à y participer en tant que membre désigné. 

Commentaires des dirigeants des centres d’oncologie fondateurs et des institutions membres désignées

« L’accord conclu avec Santé Canada renforcera la recherche sur la médecine de précision en oncologie, au bénéfice de toute la population canadienne. Il permettra aux membres désignés du Réseau de mettre leurs données en commun et de partager les nouvelles technologies où qu’ils soient au pays, dans le but d’améliorer l’accès aux études de pointe en oncologie de précision et d’améliorer leurs retombées sur le traitement du cancer et la pratique clinique. »

– Dr François Bénard, vice-président à la recherche à la BC Cancer Agency

 

«Nous sommes très heureuses d'entrer dans cette nouvelle phase opérationnelle du Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir. En tant que codirectrices du pôle québécois de ce réseau et de concert avec ses membres, nous nous réjouissons des possibilités offertes par l'initiative de l'IRTF. Elle nous permettra non seulement de mieux comprendre les défauts génétiques sous-jacents de la cellule cancéreuse, mais aussi de stimuler la recherche clinique sur les nouvelles thérapies ciblées et en immunothérapie. Nous sommes fières d'être partenaires de l'initiative pancanadienne et de collaborer avec l'IRTF et les autres centres désignés afin d'offrir aux patients canadiens des traitements personnalisés contre le cancer. 

– Morag Park, directrice du Centre de recherche sur le cancer Rosalind et Morris Goodman de l'Université McGillmembre du Programme de recherche en cancer, IR-CUSM 

– Anne-Marie Mes-Masson, directrice adjointe scientifique, Recherche fondamentale et translationnelle, au Centre de recherche du CHUM (CRCHUM)

 

« C’est un grand jour pour la recherche sur le cancer au Canada. Cet accord et le financement qui l’accompagne de la part de Santé Canada marquent le début d’une nouvelle ère dans nos tentatives pour mieux personnaliser le traitement du cancer. Le Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir jettera des ponts entre les différents centres du pays, qui pourront ainsi partager les mégadonnées propres aux patients et en tirer de précieux enseignements. C’est une première au Canada et ce type de coopération d’un océan à l’autre nous aidera à concrétiser la médecine de précision, la médecine personnalisée, non seulement pour la population canadienne, mais pour les patients du monde entier. Le Centre Princess Margaret est fier d’être membre de ce réseau collaboratif, qui s’appuie sur l’excellence de la recherche scientifique canadienne et qui permet de garder vivant le rêve de Terry, qui souhaitait que le Marathon de l’espoir se poursuive pour vaincre le cancer. »

– Dr Brad Wouters, vice-président administratif, Science et recherche, University Health Network, et scientifique principal au Princess Margaret Cancer Centre

 

À PROPOS DU RÉSEAU DES CENTRES D’ONCOLOGIE DU MARATHON DE L’ESPOIR : Le Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir est la concrétisation d’une vision de longue date de l’Institut de recherche Terry Fox. Inspiré par Terry Fox et son Marathon de l’espoir, le Réseau représente une puissante plateforme collaborative qui comblera l’écart entre la recherche en laboratoire et les soins au patient en clinique. Tout comme Terry Fox a uni les Canadiens et Canadiennes avec sa course et son rêve d’éliminer le cancer, le Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir unira nos chercheurs en oncologie pour poursuivre ce même objectif à l’aide de la médecine de précision. www.marathonofhopecancercentres.ca

À PROPOS DE L’INSTITUT DE RECHERCHE TERRY FOX : Fondé en 2008, l’Institut de recherche Terry Fox (IRTF) investit dans des équipes et des partenariats collaboratifs de classe mondiale en recherche sur le cancer. Avec ses partenaires de recherche et de financement, l’IRTF s’emploie à inspirer la transformation de la recherche sur le cancer au Canada en réunissant les principaux organismes canadiens de recherche et de traitement du cancer, et en leur donnant les moyens d’agir sous les auspices du Réseau des centres d’oncologie du Marathon de l’espoir. www.tfri.ca

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Kelly Curwin, chef des services de communication
Institut de recherche Terry Fox
Cellulaire : 778-237-8158; kcurwin@tfri.ca